Français

Dreamhack 2017 CSGO

L’équipe North gagne sans perdre une seule map

GROUPE A

La DreamHack Astro Open s’est déroulée sur la place Bonaventure située dans le centre-ville de Montréal où North (Danemark) ont remporté le grand prix de 50 000 $ sans perdre une seule map. Le seul moment où ils ont failli perdre une map fut pendant un match contre les Gale Force Esports (groupe A initial) où ils ont saisi la victoire dans le dernier tour pour un score final de 16-14 sur Cobblestone, jeu pour lequel ils sont connus pour être de très bons joueurs.

En venant dans cet événement, Gale Force Esports, les outsiders de ce tournoi, ont joué leur première compétition majeure LAN. Après avoir tenté de se qualifier pour plusieurs événements depuis janvier, être invités à cet événement fut l’aboutissement de leurs efforts et ils sont arrivés bien déterminés à gagner. Après un match serré contre les Norths, ils ont été éliminés par Counter Logic Gaming (GCI), le gagnant remportant le match avec seulement un total de 10 tours d’avance (Overpass et Cache). Ils ont également perdu contre CLG avec 14 à 16 sur Mirage pendant ELEAGUE CS:GO premium Americas Qualifers, deux semaines avant l’événement.

Avant cette victoire, les CLG avait joué un match difficile avec Kinguin qui les a complètement écrasé (16 à 4) sur Mirage. CLG a seulement gagné 1 tour sur gun et Pujan « FNS » Mehta a remporté les 3 autres avec un bon positionnement (milieu et fin de jeu) ainsi que quelques coups bien placés. Kinguin en revanche a joué avec tous ses joueurs qui ont tous obtenu la même quantité de kills. Tout n’était pas encore perdu pour les CLG, lorsqu’ils ont joué leur match décisif contre Kinguin, le lendemain. Ils ont gagné 2 à 0, ayant ainsi l’occasion de se rattraper de leurs mauvaises performances sur Mirage en gagnant Train (16-11) et en sortant ainsi Kinguin du tournoi.

GROUPE B

Le groupe B a commencé avec Cloud9 remportant Train 16 à 5 contre Complexity (coL), qui tout simplement n’avait pas assez puissance de feu pour battre C9. C9 a ensuite joué contre les Immortals (IMT) sur Cache où ils ont seulement gagné 2 tours au CT half pour ensuite reprendre le dessus sur T side, gagnant ainsi 9 tours consécutifs, pour tout de même perdre 13 à 16. IMT avait déjà battu Luminosity Gaming sur Inferno (16 à 5) et, de la même manière que C9 a battu coL dans le match d’ouverture. Battre C9 permettrait donc à IMT de sécuriser leur place en demi-finale.

LG a ensuite joué contre coL. Le score est de 2 à 0 sur Inferno et Train. Inferno a commencé en faveur de Complexity, l’équipe menant alors 9 à 6 à la fin de la première manche. Ils ont continué ainsi leur montée en gagnant les 3 premiers tours de la deuxième manche jusqu’à ce que Luminosity reprenne le dessus, faisant preuve d’une grande résilience et gagnant le match avec 16 à 13. Attaquant Train avec la même mentalité, ils ont réussi à maintenir un score serré sur la première moitié pour ensuite prendre le dessus sur coL, en écrasant complètement Rory « dephh » Jackson et Alec « Slemmy » White, qui ont obtenu respectivement seulement 10 points et 5 kills.

Les Luminosity n’étaient pas encore sortis d’affaire lorsque l’équipe à fait face aux C9 (groupe B) dans un match décisif qui s’est avéré compliqué pour les brésiliens.  Avec la récente acquisition de Tarik « tarik » Celik et de Will « RUSH » Wierzba, C9 était capable de garder le contrôle et de contrôler le rythme du match plus systématiquement. Grâce au jeux agressif de RUSH et de bonnes grenades sur Cache ils ont gagné la map 16 à 12 après que C9 ait perdu les deux tours au pistolet ainsi que l’eco tour sur la map de LG.  Sur sa lancée, C9 a complètement effacé LG sur Train avec Marcelo « chelo » Cespedes et Gabriel « NEKIZ » Schenato qui ont obtenu 1 et 0 kills respectivement pendant toute la première moitié du match, malgré le fait que les LG aient gagnés les deux pistolets encore une fois.

DEMI-FINALES

La demi-finale s’est déroulée dimanche et les IMT ont joué contre CLG avec lesquels ils avaient joué sur Train et Inferno. CLG, proche de la victoire pendant la majeure partie du match a finalement perdu 14 à 16, incapable de gagner alors qu’ils menaient 13 à 5. CLG a été pris par surprise par IMT. Le match était tendu et koosta n’a pas pu tuer le defuser, bien protégé par son équipe.  Le jeux a continué jusqu’à ce que IMT passe du côté de CT, où ils ont joué avec succès un jeu passif basé sur le démantèlement de CLG, obtenant 16-10 grâce à leur superbe travail d’équipe.

Dans la deuxième demi-finale, North a affronté C9 sur Train (choisi par C9), puis sur Cobblestone (choisi par le North). Train a très bien débuté pour North. L’équipe dominait C9, gagnant constamment les premiers kills et utilisant stratégiquement cette avantage de manière à gagner 8 tours d’affilée. Au 9e tour, cette stratégie s’est enfin terminé alors que cajunb a sauté de haut avec 3 points de santé, après avoir raté quelques shots sur RUSH et a réussi à tuer le diffuser pour gagner la manche 3 à 1. C9 a réussi à remporter 4 manches dans la première moitié et un total de 6 sur la map, concédant la victoire aux Norths qui ont effectivement arrêté Tyler « Skadoodle » Latham et Timothy « autimatic » Ta qui ont obtenu moins de 10 kills chacun. Le Côté CT des North sur Cobblestone était difficile à vaincre pour C9, où René « cajunb » Borg a explosé, accumulant 23 kills rien que dans la première moitié de la manche. C9 s’est retranché sur leur côté CT, mais les North se sont avérés trop forts pour eux car ils ont liquidé le match 16-11, l’équipe danoise se qualifiant ainsi pour la finale.

FINALE

Le match de la finale a débuté de façon surprenante et a pris les spectateurs & téléspectateurs en ligne par surprise quand il a été annoncé que IMT abandonnait la première map car trois de leurs joueurs ne se sont présentés pas à l’heure. Les Norths ont ensuite procédé à détruire les Immortals qui avait l’air complètement à côté du jeu, perdant ainsi 11 tours dans la première moitié de la manche.  Dans la seconde moitié, les Immortals ont montrés quelques signes de vie et ont réussi à remporter quelques victoires par ci par là alors qu’ils essayaient de reprendre le dessus mais les Norths ont finalement remporté la partie 16 à 9.

Il est extrêmement regrettable que les Immortals aient  déclaré forfait pour un tour car ce match était très attendu. En effet, beaucoup de personnes avaient prédit que la finale opposerait les deux équipes avant même que le tournoi ait commencé. En fin de compte, les deux meilleures équipes de l’événement ont bien joué en finale, mais le match a laissé un goût amer dans la bouche des spectateurs et des joueurs. En effet, une finale jouée dans son intégralité aurait donné permis de clore en beauté cet excellent weekend. Pour cela il aurait fallu que LUCAS1, HEN1 et kNg aient respecté les règles du tournoi et soient arrivés dans la salle à temps pour pouvoir jouer.

 

English

Dreamhack 2017 : CSGO

North didn’t drop a map

GROUP A

Dreamhack Astro Open took place at Place Bonaventure in downtown  Montreal where the Danes from North won the grand prize of $50,000 without dropping a single map. The closest they came to losing a map was against Gale Force Esports in the initial group A matches where they grasped the win in the very last round for a final score of 16-14 on Cobblestone, where they are renowned for playing the map quite well.

Coming into this event, Gale Force Esports were unknown underdogs as it was their first Major LAN tournament. After attempting to qualify for multiple events since January, being invited to this event was the culmination of their efforts and they came determined to win. After their close game against North, they were eliminated by Counter Logic Gaming (CLG) in convincing fashion, only winning a total of 10 rounds on Overpass and Cache combined. They also lost to CLG 14-16 on Mirage in the ELEAGUE CS:GO Premier Americas Qualifiers two weeks prior to the event.

Before that success, CLG did hit a rough patch in the form of Kinguin who completely obliterated them 16 to 4 on Mirage. CLG only won 1 gun round and Pujan “FNS” Mehta won the other 3 with good mid to late round positioning and a few well-placed shots. Kinguin on the other hand showed up and performed with every player landing around the same amount of kills. It wasn’t over yet for CLG, as they played against them once more the following day in the decider match-up, in a best of three format. They won two to nothing, taking revenge for their earlier performance on Mirage and winning Train 16 to 11, knocking Kinguin out of the tournament.

GROUP B

Group B began with Cloud9 winning Train 16 to 5 against Complexity (coL) who simply did not have enough fire power to punch through C9’s roster. C9 moved on to play against Immortals (IMT) on Cache where they only won 2 rounds on CT half and brought the game back on T side winning 9 rounds in a row, but ultimately losing 13 to 16. IMT had already defeated Luminosity Gaming on Inferno 16 to 5 and in the same way C9 beat coL in the opening match, so defeating C9 meant securing their spot in the semifinals.

LG then played against coL and won 2 to 0 on Inferno and Train. Inferno started in Complexity’s favor as they took the lead 9 to 6 in the first half and continued their spree by taking the first 3 rounds of the second half, but Luminosity showed great resilience and closed the match out 16 to 13. Moving on to Train with the same mentality, they kept the first half close but ended up overpowering coL’s T side, completely shutting down Rory “dephh” Jackson and Alec “Slemmy” White who only got 10 and 5 kills respectively.

Luminosity weren’t out of the woods yet as they had to face C9 in the group B decider match which was no easy task for the Brazilian line-up. With the recent acquisition of Tarik “tarik” Celik and Will “RUSH” Wierzba, C9 were able to take sites and control the pace of the game more consistently. Thanks to RUSH‘s aggressive rifle playstyle, top fragging on Cache and aiding in closing out map one 16 to 12 after C9 lost both pistol rounds as well as the ensuing eco rounds on LG’s map pick. Carrying their momentum from the previous match, C9 completely obliterated LG’s T side on Train with Marcelo “chelo” Cespedes and Gabriel “NEKIZ” Schenato sitting at 1 and 0 kills respectively for the entire first half of the match despite LG taking both pistols once again.

SEMI-FINALS

To start off the semi-finals took place on Sunday and IMT were up against CLG who they’d played on Train followed by Inferno. CLG came close to winning out their map but lost 14 to 16, unable to close out the match after running off to a 13 to 5 lead. Two of those rounds were were swept from right under CLG’s feet by IMT in one on one clutch situations where koosta couldn’t kill the defuser for lack of peeking. Inferno was even up until IMT switched to CT side, where they successfully played a passive game to dismantle CLG 16-10 through impeccable teamwork.

In the second semi-finals match-up, North faced C9 on Train (chosen by C9), and then Cobblestone (picked by North). Train started off extremely North sided as they dominated C9, constantly getting the round opening kill and strategically working off of it to win 8 rounds in a row. On the 9th round of the match, that streak finally ended as cajunb jumped off of upper with 3 health left after missing a few shots on RUSH who smoked off the bomb and managed to stick the diffuse to clutch the round in a tense 1 versus 3 situation. C9 managed to win 4 rounds in the first half and a total of 6 on the map, conceding the win to North who effectively shut down Tyler “Skadoodle” Latham and Timothy “autimatic” Ta who both got less than 10 kills. North’s Cobblestone CT side was a tough nut to crack for C9, where René “cajunb” Borg went off, racking up 23 kills in the first half alone. C9 brought it back on their CT side but North proved too strong for them as they closed out the match 16-11 to send the Danish team to the Grand Finals.

GRAND FINALS

The grand finals match kicked off in a surprising fashion and took spectators & online viewers by surprise when it was announced that IMT would be forfeiting the first map in the best of three as 3 of their players did not show up on time. North then proceeded to trample all over an Immortals side which looked completely out of it, losing 11 rounds in the first half to the well-oiled machine that is the T side of North. In the second half, Immortals showed some signs of life as they clutched a few rounds here and there as they attempted to claw their way back into the game but North eventually sealed the deal and won the finals 16 to 9.

It is extremely unfortunate that Immortals forfeited a round in the finals as this match-up was a highly anticipated bout that many had predicted would be the finals before the tournament had even begun. In the end, the two best teams of the event did make it to the finals but the ending left a bitter taste in everyone’s mouth as the best of 3 in its entirety would have given a more fitting culmination to what was an entertaining weekend. Something that would have been more likely had LUCAS1, HEN1 and kNg respected the tournament rules and made it to the venue on time for the finals to begin.

 

0 Comments

Leave a reply

Montreal Gaming 2016 ©

Le leader des esports au Quebec - #QuebecEsports - www.MontrealGaming.com

Log in with your credentials

Forgot your details?