Français

Wings Gaming Reign Supreme in Montreal
Northern Arena 2016

Du 11 au 13 novembre dernier, plusieurs gamers ainsi que plusieurs fanatiques de eSports on pu assister une bataille épique entre les meilleures équipes au monde lors du Northern Arena Invitational. Contre toute attente, ce n’était pas Counter-Strike: Global Offensive(CSGO) qui eut le plus retenu l’attention, mais bien DotA2 en grande partie puisque les gagnant de The International 6 (TI6), Wings Gaming,sont ressortis victorieux d’un meilleur de trois très serré contre les favoris locaux, une toute nouvelle équipe, Team NP. Pour les fans, c’était la possibilité d’aller voir leurs équipes préférés en direct, sur la scène, qui valait le déplacement. Plusieurs gros noms, autant des joueurs que des équipes, se sont présentés au Sheraton Hotel pour participer au tournoi double-élimination. Des plus grandes équipes comme Alliance, Evil Geniuses, Wings Gaming ou EHOME aux équipes un peu moins connues comme Ad Finem ou FDL, tous ont livré un excellent spectacle pour la foule qui a pu assisté à du DotA2 de très grande qualité.

 

Montreal Gaming - Quebec Esports - Northern Arena Montreal 2016 (32 of 82)

 

Upper Bracket

Les quarts de finales dans la winner-bracket n’ont pas vraiment causé de surprise majeures puisque les favoris, Wings Gaming, ont pu facilement se défaire de FDL. Team NP n’ont pas eu l’air très solides contre Ad Finem, mais ils tout de même remportés la série 2-1 après s’être ajusté en cours de route. EHOME ont eu aussi eu de la difficulté à l’emporter contre compLexity Gaming. Finalement, pour la série la plus anticipée de ronde des quarts de finales, c’est Evil Geniuses qui a complètement écrasé Alliance dans une victoire de 2-0, les deux parties de cette série n’ont duré que 25 minutes chacune.

Les demi-finales nous ont donnée un avant-goût de ce qu’allait être la grande finale entre Team NP et Wings Gaming. Wings Gaming ont facilement pu l’emporté 2-0 et se diriger vers la finale de la winner-bracket. EHOME ont ensuite rejoint leurs compatriotes chinois en finales en l’emportant 2-0 dans une série très serrée contre Evil Geniuses, c’est au final la composition de combat d’équipe d’EHOME qui a eu le dessus sur EG. La finale de la winner-bracket s’est avérée être une bataille très intense et agressive partout dans la map. C’est finalement Wings Gaming qui l’a emporté 2-1 grâce à la combinaison Morphling-Razor en fin de parti qui est tout simplement devenue trop forte pour EHOME au fur et à mesure que la partie avançait. Les gagnants de The International 6 ce sont donc retrouvé une autre fois en grande finale d’un championnat continuant ainsi leur dominance sur ce titre depuis The Summit 5 en juillet dernier.

Lower Bracket

Les loser bracket ont permis aux équipes qui n’ont pas bien performé dans les upper-brackets de reprendre leur souffle et de montrer à tous ce dont ils étaient capables. Dans une situation de meilleur de 1(sauf les finales qui étaient en meilleur de 3), il n’y avait pas vraiment de place pour des erreurs. FDL compLexity ont perdu dans la première ronde contre Ad Finem et Alliance respectivement. Dans la deuxième ronde, ces deux équipes ont tant qu’à elle perdu contre Evil Geniuses et Team NP, ce qui a mit la table pour les demi-finales de la loser bracket. Team NP l’a emporté dans une partie de 37 minutes pour finalement aller retrouver EHOME dans la finales de la loser bracket.

La finale de la loser bracket s’est avéré être un match-up très intéressant entre ces deux équipes. Team NP qui avait déjà joué deux parties plus tôt dans la journée avait vraiment son air d’allée, mais EHOME n’allait pas être une proie facile, surtout dans une situation de meilleur de 3. La première partie est allé à Team NP qui a utilisé Disruptor et Juggernaut ce qui a pris EHOME par surprise. La deuxième partie est allé à l’équipe chinoise qui a vraiment ouvert la machine pour l’emporter en 35 minutes grâce à quelques jeu de old chicken sur Tinker. La troisième partie à tourné en une bataille  entre Mirana & Morphling de EHOME contre Medusa et Drow Ranger de Team NP. Après 46 minutes de joute intense, l’équipe nord américaine s’est hissé au rang de vainqueur grâce à des “push” sur des “lanes” éloignées pour forcer des combats selon leur règles. Ils se sont ainsi garantis une place dans la Grande Finale au Centre Bell pour un rematch contre Wings Gaming.

 

Montreal Gaming - Quebec Esports - Northern Arena Montreal 2016 (53 of 82)

 

Grand Finals

Team NP Wings Gaming
Drow Ranger Clockwerk
Mirana Warlock
Rubick Shadow Fiend
Batrider Lion
Treant Protector Juggernaut

La première partie de la Grande Finale allait être un combat très intéressant entre deux styles de jeux très différents. Team NP sont allé vers une stratégie plus “late game” tandis que Wings Gaming ont optés pour quelque chose de plus “early game” orienté vers les escarmouches et le combat d’équipe pour pousser leur avantage en début de partie. Contrairement à ce qu’on aurait pu croire, c’est Team NP qui à tiré le premier sang avec un déplacement de 4 joueurs sur

Shadow Fiend qui était hors de position. Wings ont ensuite répliqué avec quelques kills en attrapant les joueurs de Team NP en déplacement dans leur jungle ce qui leur a permis de revenir dans la parti. Avec NP qui ont ensuite ajouté 4 kills au compteur avec un beau bait de Roshan, la partie a ralenti drastiquement puisque Wings essayait de limiter les dommages puisqu’ils avaient, à ce moment, perdu 2 de leur 3 barracks. Team NP, n’ont cependant pas pu capitaliser sur leur avantage et prendre le 3e set de barracks, car Wings ont réussi à gagner quelques petits combats ici et là pour remonter encore une fois dans la partie. Le pick de Juggernaut commence finalement à payer puisqu’il est devenu presque intuable et Wings ont pu remonter la pente. Tandis que la partie échappait tranquillement aux mains de Team NP, Wings Gaming ont continué d’appliquer de la pression sur la base allant même jusqu’à forcer des buybacks. C’était cependant trop peu trop tard pour l’équipe nord-américaine, les favoris chinois ont réussi à renverser la vapeur et à remporter la première partie.

Team NP Wings Gaming
Warlock Lifestealer
Treant Protector Slardar
Beastmaster Rubick
Sven Winter Wyvern
Invoker Alchemist

La deuxième partie à démarré abruptement avec plusieurs petites escarmouches mais aucun kill n’a été fait d’un côté comme de l’autre. Les deux équipes ont optés pour un style de jeu un peu plus réservé pour ce début de partie. Même si Wings Gaming ont réclamé le premier sang, c’est NP qui a pris l’avantage avec des déplacements bien pensés. Une réponse rapide de l’équipe chinoise à la mid-lane a cependant refroidi les ardeurs des challengers. En effet, ces derniers

ont été trop avides en voulant aller chercher la tourelle du mid et sont restés trop longtemps. Quelques instants plus tard, l’équipe nord-américaine s’est déplacée entre les deux tourelles de la bot lane pour y récolter 4 kills. Ce sont ensuite la tourelle du mind, les 3 tourelles de la bot lane ainsi que les barracks qui sont tombés ce qui a forcé Wings Gaming à utiliser leurs buybacks pour éviter qu’il n’y ait plus de dommages. Au fur et à mesure que la partie avançait, Wings Gaming commençait de plus en plus à retourner leur style de jeu habituel. Ils ont commencé à tuer les joueurs de Team NP les uns après les autres tout en poussant leur avantage pour prendre objectif après objectif. Ils ont éventuellement été en mesure de prendres toutes les barracks de l’équipe nord-américaine. Avec 3 vagues de super-serviteurs s’en venant vers eux et une équipe chinoise très riche, Team NP ont tenté du mieux qu’ils pouvaient de repousser l’assaut, mais ils ont été tués un par un par Wings. Quelques instants plus tard, sur la même avancée, Wings Gaming ont finalement été en mesure de fermer les livres et de remporter le titre du Northern Arena International ainsi que 48 000$ US.

Final Thoughts

Tandis que les fans réunis dans le Centre Bell encouragent encore les gagnants et que les équipes s’envolent déjà vers d’autres événements, il y quelques faits que nous devons nous rappeler. En effet, Wings Gaming sont venus à ce tournoi en tant que favoris et ils ont clairement démontré pourquoi ils sont les champions en titre du TI6. Ils en étaient à leur victoire de suite dans un événement majeur. Malgré tout cela, ils démontrent toujours une certain faiblesse dans

les débuts de parties, ils sont effectivement souvent victimes de ganks ou de déplacements stratégiques de l’autre équipe. D’un autre côté, il y a Team NP, qui à démontré que même si une équipe n’est que tout récente (Septembre 2016), elle peut quand même donné du fil à retordre aux meilleurs équipes. Ils ont eu la chance d’essayer de prendre au moins une partie à Wings Gaming… Peut-être qu’avec un peu plus de temps et d’entraînement ils pourront détrôner les gagnants dans une avenir plus ou moins rapproché.

English

Wings Gaming règnent à Montréal
Northern Arena 2016

From the 11th until the 13th of November, gamers and eSports aficionados were able to witness some of the very best teams in the World battle it out at the Northern Arena Invitational. Unexpectedly, it was not Counter-Strike: Global Offensive (CSGO) that was the most popular game there but rather DotA2 that retained the attention of the spectators as The International 6 (TI6) winners, Wings Gaming, came out on top in a close Best-of-Three series against recently formed local crowd favourites, Team NP.

For fans, it was the possibility of going to see their favourite teams battle it out live, on stage, that made the expense worth their time. Many household names, both teams and players, came for the double-elimination bracket stage at the Sheraton Hotel, from world renowned organizations such as Alliance, Evil Geniuses, Wings Gaming and EHOME, to lesser known teams such as Ad Finem, FDL. We were able to witness some high quality DotA2.

 

Montreal Gaming - Quebec Esports - Northern Arena Montreal 2016 (32 of 82)

 

Upper Bracket

The winners bracket quarter-finals did not cause any major surprises as tournament favourites Wings Gaming were able to cruise past FDL. Team NP looked shaky against Ad Finem but took the series 2-1 after readjusting themselves. Similarly, EHOME took a hard fought 2-1 win against compLexity Gaming. Lastly, in what was possibly the most anticipated 1st round matchup, Evil Geniuses crushed Alliance 2-0, both games lasting 25 minutes only.

The semi-finals pitted what would later be a preview of the grand finals between Team NP and Wings Gaming. Wings Gaming barely broke a sweat and took the series 2-0 to ease into the Winner’s Finals. Joining them was fellow Chinese team EHOME who fought past Evil Geniuses in a closer-than-it-looked 2-0 win, as the team-fighting team compositions of EHOME proved too strong for EG. The Winners’ final turned into an intense and often all out aggressive battle on every side of the map but in the end Wings Gaming took the series 2-1, thanks to a late game Morphling-Razor combination that simply scaled too hard for EHOME to deal with. The International 6 winners would be able to challenge for yet another championship, continuing their dominance over this title since The Summit 5 back in mid-July.

Lower Bracket

The lower bracket gave a chance for teams that didn’t show up in their upper bracket games to find their groove and show that they hadn’t just come to be just a mere afterthought in this tournament. In a Best-of-One situation (until the Losers’ Finals that was a Best-of-Three), there is very little room for error and experimentation. FDL compLexity would fall in the first round to Ad Finem and Alliance respectively. In the second round these exact teams would fall to Evil Geniuses and Team NP, setting up a North American match for the Losers’ Semi-Finals. Team NP came out on top and the in 37 minutes to set themselves up against EHOME in the Losers’ Finals.

The Losers’ Finals turned out to be quite the interesting matchup between these two teams. Team NP had already played two matches that day and was coming in hot, but EHOME was not going to be an easy opponent, especially in a Best-of-Three situation. Game 1 went to Team NP whose use of Disruptor and Juggernaut took EHOME by surprise. Game 2 would go to the Chinese squad who powered through in 35 minutes thanks to some great Tinker play from old chicken. Game 3 would turn into a battle of Mirana & Morphling (EHOME) against Medusa & Drow Ranger (Team NP). After 46 minutes of intense fighting, the North American team broke through thanks to some deep lane pushes to force team-fights on their terms and sealed a place in the Grand Finals at the Bell Centre in an upper bracket rematch against Wings Gaming.

 

Montreal Gaming - Quebec Esports - Northern Arena Montreal 2016 (53 of 82)

 

Grand Finals

Team NP Wings Gaming
Drow Ranger Clockwerk
Mirana Warlock
Rubick Shadow Fiend
Batrider Lion
Treant Protector Juggernaut

Game 1 of the Grand Finals was looking to be an interesting fight between two different styles of play. Team NP were aiming for a late game team composition whereas Wings Gaming were looking for early skirmishing and team-fights to press early game advantages. Contrary to the scope of play, it was Team NP who drew first blood as a 4-man collapse onto an over-extended Shadow Fiend. Wings responded with a flurry of kills, catching NP players roaming in their jungle to claw back into the game as kills all over the map made for a very bloody opening 15 minutes. With NP picking up 4 kills on a Roshan bait, the game slowed down as Wings were trying to limit the damage, losing their barracks in two of their three lanes. Team NP was unable to capitalize and claim the 3rd set of barracks as Wings constantly took fights left and right to slowly claw back in the game once more. Their Juggernaut pick was finally paying off as he became unkillable and they slowly pushed back. With the game slipping away from Team NP, Wings Gaming pressured their base and forced buybacks. In what was too little, too late from the North American team, the Chinese favourites turned the game around to secure the first map.

Team NP Wings Gaming
Warlock Lifestealer
Treant Protector Slardar
Beastmaster Rubick
Sven Winter Wyvern
Invoker Alchemist

Game 2 started off with plenty of early skirmishes early on but no kills were had from either side. Both teams took the early game with a more controlled playstyle. Even though Wings Gaming claimed first blood, it was NP with the roams to get the kill advantages but a swift response from the Chinese squad punished the challengers in the mid-lane as Team NP overstayed their welcome and were punished for being too greedy in trying to take the mid tower down. Shortly after, the North Americans roamed into bot lane between towers to get a massive 4 kills as well as a mid tower, 3 bot lane towers and the barracks to force Wings to use their buybacks to avoid further damage. As the game progressed further, Wings Gaming put their usual playstyle into place. They kept on picking a member of Team NP off and then pushed their advantages to secure objective after objective, eventually taking out all of the North American’s barracks. With three ways of super creeps coming at them as well as an economically stronger Chinese team right behind those, Team NP tried the best they could to hold on but one by one they were picked off and it proved too much to handle. Shortly after, on the same push, Wings Gaming finally closed out the game and the series to take home the Northern Arena Invitational title and net themselves $48,000 USD.

Final Thoughts

As the fans in the Bell Centre cheered for the winners and as the teams prepare to fly out to their next upcoming events, there are a few thoughts we should keep in mind. Wings Gaming came into this tournament as the uncontested favourites and clearly showed why they are the reigning TI6 champions. This was their 4th Major/Premier tournament win in a row. They do however show a glaring weakness in their early game, often being victims of collapses and ganks. On the other side, Team NP, showed that in spite of being a newly formed team (created in early September 2016) they were more than able to hold their own against favoured teams. They had their chances to take away at least one game off Wings Gaming and perhaps with more time together to practice they will have the opportunity to shine in other events down the line.

0 Comments

Leave a reply

Montreal Gaming 2016 ©

Le leader des esports au Quebec - #QuebecEsports - www.MontrealGaming.com

Log in with your credentials

Forgot your details?