Français

Hearthstone et les eSports

Qu’arrive-t-il lorsque qu’on prend les éléments d’un des jeux de cartes les plus populaires tels que Magic The Gathering, qu’on rajoute du Free-to-Play et qu’on y mélange les éléments d’une franchise telle que Warcraft? On obtient Hearthstone: Heroes of Warcraft, le petit dernier de Blizzard Entertainment.

Hearthstone est un jeu de cartes qui se joue en 1 contre 1 en utilisant la fameuse plateforme Battle.net. Dès le début, on retrouve des personnages connus, que ce soit durant le tutoriel ou à la sélection des personnages. Le jeu est très facile à apprendre, mais difficile à maitriser, ce qui le rend d’autant plus intéressant. Le but du jeu et de réduire les points de vie de votre adversaire à zéro avec vos cartes et vos habiletés spéciales. Au lieu d’utiliser des cartes de mana, comme dans Magic, à chaque tour vous recevez un Crystal de Mana. Chacun des joueurs incarne un des nombreux personnages de la franchise, et chacun de ces Héros ont des habilités et des cartes bien à eux, que ce soit Garrosh Hellscream qui se rajoute de l’armure ou Jaina Proudmoore qui peut lancer des boules de feu. On n’a pas encore parlé des cartes et déjà des stratégies commencent à se former.

Tous les aspects d’Hearthstone sont axés pour la compétition, en tenant compte de la scène immédiate. Que ce soit le « match-up » efficace en match normal ou en Arena, ou alors dans la façon de balancer les cartes, Blizzard a de nouveau fait preuve de savoir-faire et de compétence. Le jeu est d’autant plus Free-To-Play, et les joueurs n’ont pas besoin d’acheter de carte pour se faire des paquets dignes d’une compétition; l’Arena ainsi que la Forge donne aux joueurs toute la latitude dont ils ont besoin pour ne pas avoir à dépenser le moindre dollar.

Mais qu’en est-il de son potentiel pour l’eSport? Blizzard Entertainment à toujours eu a cœur la compétition et ont un riche passé en ce sens, que ce soit avec Warcraft, StarCraft et plus. L’an dernier, ils ont également acheté IGN Pro League dans le but de créer une nouvelle équipe pour couvrir l’eSports. En sachant ceci et en ajoutant les aspects du jeu, il est facile de voir tout son potentiel pour la compétition. Blizzard a aussi tapé fort en allant vers une sorte de jeu qui n’est pas encore très présente avec un jeu de cartes stratégique. Quand on pense aux eSports, on pense immédiatement à StarCraft 2, Dota2, League of Legends, etc. Alors sortir un jeu de cartes est un énorme coup de dés. Et Blizzard semble avoir réussi son coup. Les joueurs raffolent du jeu; ils aiment regarder les streams, la communauté est extrêmement active sur les réseaux sociaux et avec la sortie récente de la première expansion du jeu, Curse of Naxxramas, les fans du jeu ont vraiment de quoi s’occuper l’esprit entre chaque partie de cartes.

Plusieurs compétitions ont eu lieu déjà, mais le premier vrai gros tournoi d’Hearthstone sera le World Championship qui aura lieu durant le Blizzcon 2014, en novembre prochain. Une cagnotte de 250 000 $, dont 100 000 $ pour le vainqueur seront les prix principaux. Pas mal pour un jeu encore considéré comme un Beta.

Il faut également mentionner qu’Hearthstone s’est attiré beaucoup d’excellente publicité au tout début du mois de juillet dernier; en effet, l’International eSports Federation (IeSF), la fédération Sud-Coréenne d’eSports a donné son autorisation pour que les femmes puissent participer aux tournois de ce jeu. S’il est aberrant de penser que les femmes ne puissent pas participer à tous les jeux. C’est excellent pour le jeu et pour la compagnie de savoir que désormais, HearthStone est ouvert à tous. C’est un grand pas pour Hearthstone et pour les eSports.

En résumé, Hearthstone : Heroes of Warcraft et un jeu puissant qui vous ferons regretter de l’avoir ouvert pour une partie quand vous vous rendrez compte que vous avez passé 6 heures dessus (je parle ici d’une expérience personnelle). La communauté est présente et active, les mises à jour et patchs sont efficaces et le jeu est chapeauté par une des compagnies les plus reconnues dans l’eSports, Blizzard Entertainment.

English

Hearthstone and eSports

What happens when you take elements from one of the most popular trading card games, Magic The Gathering, and then add Free-To-Play and mix in elements from Warcraft? We get Hearthstone: Heroes of Warcraft, the latest addition to Blizzard’s line-up.

Hearthstone is card game that is played one versus one on the Battle.Net platform. You’ll be able to recognize characters from the Warcraft franchise as you play through the tutorial and even character select. The game is easy to learn, but hard to master, which makes it all the more interesting. The goal of the game is to reduce your opponents life points to zero with your cords and your special abilities. Different than Magic The Gathering but in the same vain, each turn, as the player, you will receive a Mana Crystal; no need for land cards here. Each player uses a selection of characters from the Warcraft franchise, and additionally each player also controls a particular hero with unique abilities- be it Garrosh Hellscream that stacks armor, or Jaina Proudmoore that throws fireballs. We haven’t even gotten to the strategies yet.

All aspects of Hearthstone are bent towards competition, hence the current scene revolving around it. Whether it’s effective match-ups in normals or Arena, or finding ways to balance the cards, Blizzard has once again proven game development know-how and proficiency. The game is also Free-to-Play, and players aren’t forced to buy cards for competition; the Arena and the Forge give the players all the resources they’ll need while spending the minimal amount of their dollar.

But does it have the potential to be an eSport? Blizzard has always had a competitive heart and have a rich history in that, whether it be Warcraft, Starcraft and so on. Last year, they bought IGN Pro League with the goal of creating a new team for covering eSports. With this purchase and taking into account the aspects of the game, it is easy to see the potential for eSports competition. Also backing the fight for Hearthstone eSports is it’s originality; online strategy card games are not very prominent, so it caters to a new market. When we think of eSports we think immediately of Starcraft 2, Dota 2, League of Legends, etc. So, releasing an online strategy card game is a roll of the dice, and Blizzard seems to have rolled well. The players are engrossed in the game; the Hearthstone streams are filled with viewers, and the community is extremely active – since the release of the last expansion, Curse of Naxxramas, the fans will have a lot to occupy themselves between each game.

Many competitions have already taken place, but the first real grand tournament of Hearthstone will be the World Championship which will take place at Blizzcon 2014, next November. There is a prize pool of 250 000$, of which 100 000$ will go to the first place winner. Not too bad for a game in Beta.

We also have to mention the excellent publicity that Hearthstone has been receiving since the start of last July- in short, the International eSports Federation (IeSF), the eSports federation of South Korea, has given authorization for women to take part in the tournaments, breaking down some absurd restrictions and taking a right step forward for Hearthstone and for eSports.

To conclude, Hearthstone: Heroes of Warccraft is a powerful game that will make you regret opening it for one game, when you’ve noticed that six hours have passed (I’m talking here from personal experience). The community is alive and flowering, updates and patches are effective and the game is headed by one of the most recognized bodies of eSports, Blizzard entertainment.

0 Comments

Leave a reply

Montreal Gaming 2016 ©

Le leader des esports au Quebec - #QuebecEsports - www.MontrealGaming.com

Log in with your credentials

Forgot your details?