Français

LAN ETS 2018: SSB4

Avec une autre année de Smash 4 au Lan ETS, nous verrions d’excellents joueurs venir de partout au Québec pour montrer leurs talents. La ville de Québec, Trois-Rivières, et Montréal se réunissent pour classer les 68 participants. Avec un prix assez important de 1,500$, tout le monde était là pour donner leur maximum. Même dans les équipes, nous verrions une concurrence féroce, car des résultats surprenants forceraient même joueurs les plus expérimentés de rester vigilant. Evidemment, les favoris comme SuperGirlKels, Smokk, Gommi, et Kingkong continueraient au deuxième jour du Lan ETS. Mais c’était les batailles difficiles des deux représentants de Trois-Rivières qui ont vraiment fait tourner les têtes, Twin et RemX se mettant au travail pour se retrouver dans le top 8 du côté des perdants. Alors que les gens se préparent pour le dimanche après-midi, le terrain a été préparé, le public était attentif, et les sons familiers de la musique classique de Smash ont traversé l’arène; nous étions prêts pour du bon Smash 4.

Le terrain était préparé pour les finalists du top 8, le joueur numéro un de Trois-Rivières, RemX (Fox), a joué contre KingKong (Bowser) de Montréal, alors qu’un autre représentant de Trois-Rivières, Twin (Link), a combattu un autre des meilleurs de Montréal, Jayy (Bayonetta). Avec la patience et la puissance de KingKong, il a écrasé toutes les approches de Fox pour remporter la victoire avec une convaincante 3-0. Alors que Jayy montrerait ses combo, de Bayonetta, bien exécutés pour absolument intimider Twin hors scène afin d’assurer une forte 3-0. Dans les demi-finales de gagnants, nous verrions l’histoire du <underdog> de Ashuraa (Cloud) défier Kels (Sonic) dans une défaite difficile, mais montrant clairement ses capacités impressionnantes contre la favorite pour gagner tout le tournoi. Il tomberait dans les perdants pour affronter le frère de Kels, Jayy, dans ce qui aurait pu facilement être considéré comme le “match de la nuit” où ils ont montré leur setup et combos les plus flashy essayant constamment de se surpasser. Mais après que la poussière se soit dissipée, Jayy était au sommet 3-1.

 

De l’autre côté du tableau des gagnants, Smokk (Diddy/Cloud/Various) et Mr. Gommi (Rosalina) se sont affrontés pour une chance de passer aux finales. Bien que ces deux derniers aient fait des allées et venues dans le passé, c’était sûrement la journée de Smokk qui a dépassé ses limites pour passer à la finale avec un solide 3-0. Alors que Mr. Gommi tombait dans les perdants, un match classique se mettait en place entre KingKong et lui. Bien que la force de Bowser ne pût pas être nié, c’était la capacité de M. Gommi de fermer absolument toutes ses options et d’appliquer beaucoup de pression hors scène qui lui a assuré une victoire 3-0. Alors que les deux équipes du tableau des perdants se rapprochent de leur dernière match avant les finales de perdants, nous verrions Jayy et Mr. Gommi survivre pour s’affronter dans les demi-finales des perdants. La conversion impressionnante de Jayy avec un <witch time> en combos <witch twist> éliminerait Rosalina à un pourcentage ridicule. C’était le jeune pistolet Jayy avec une victoire de 3-1 qui se placerait dans le top 3.

 

Finales des gagnants

Jusqu’à ce point, Smokk avait battu tout le monde dans le Montréal top 15 Power Ranking, à l’exception de SuperGirlKels. Il aurait une autre chance dans les finales de gagnants au Lan ETS. Pour commencer le premier match, il reste avec son personnage principal, Diddy Kong. Alors qu’il semblait que Smokk avait une bonne performance au début de la partie, être hors scène contre Sonic s’est avéré être sa chute. Le <spring> de Sonic a rapidement fait disparaître les tonneaux de Diddy, détruisant ainsi ses deux stocks au passage. Le deuxième match était la même chose, quand Kels pouvait l’enlever du stage, c’était choix facile d’exploiter le rétablissement de Diddy. En perdant 2-0, il était temps pour Smokk de faire le changement, alors qu’il partait pour Battlefield avec Zero Suit Samus. Il semblait que Kels était prêt pour lui alors qu’elle zoomait sur toute la scène, ce qui rendait extrêmement difficile pour un personnage aussi agile comme Samus de suivre. Serrant avec un 2 stock, Kels prendrait le set avec un convaincant 3-0.

 

Finales des Perdants

Un des rivalités les plus importantes à Montréal, Jayy vs Smokk. Les deux jeunes frères de SuperGirlKels et Venom respectivement ; les deux meilleurs joueurs de Montréal. Mais, ils n’étaient pas ceux qui restaient dans l’ombre de leurs frères et sœurs. Le set a commencé fort pour Jayy, enlevant le premier stock de Smokk du début du match comme il l’avait fait à tout le monde tout au long de ce tournoi. L’incroyable neutralité de Smokk serait récompensée parce qu’il était lentement capable de le ramener et de finir avec le <down tilt> classique de Diddy pour faire un <up smash>. Le deuxième match semblait être en faveur de Smokk parce qu’il avait toutes les bonnes réponses, étant très déterminé à obtenir sa revanche contre SuperGirlKels. Avec Jayy sur le score de 2-0, il devrait la ramener considérablement s’il voulait affronter sa sœur dans les finales, mais aujourd’hui était définitivement le jour de Smokk, car il était capable d’empêcher Jayy de prendre de l’élan et de sceller sa place dans les finales avec une victoire de 3-0.

 

Grandes Finales

Il y a 2 ans à Lan ETS 2016, nous avons assisté à une grande finale épique entre SuperGirlKels et Venom. En ce moment, il était l’occasion pour le jeune frère de Venom, Smokk, de prendre la relève et d’affronter Kels elle-même. Smokk a continué à décharger son arsenal de personnages sur Kels alors qu’il ouvrait avec un choix surpris de Mewtwo. Avec lui, il a réussi à pousser Kels à la limite, l’amenant à un scénario de dernier coup. Cependant, c’est Kels qui a réussi à obtenir un impressionnant lecture <air dodge> pour voler ce premier match. Malgré un excellent travail avec son Mewtwo, Smokk retournait à son Diddy pour essayer à nouveau. Pourtant, comme une répétition de la dernière rencontre des final des gagnants, Kels intimiderait encore le pauvre singe de la scène avec des <edge guards> à pointe, le renvoyant au case départ avec une dernière chance pour la ramener.

Le dernier personnage de Smokk serait Cloud, un choix audacieux étant donné qu’elle fut la première Sonic à prendre un <set> du Cloud de Mew2King. Et alors qu’il se battait, Kels était déterminé à terminer la Grande Finale en beauté en remontant un <forward smash punch> pour envoyer son adversaire au <blast zone> et remportera les Smash 4 du LAN ETS 2018 avec une victoire de 3-0. Sans laisser tomber un seul jeu avec son Sonic elle deviendrait la première gagnant à deux reprises d’un singles Smash 4 du Lan ETS. Kelsy “SuperGirlKels” Medeiros est partie avec un gros lot de 1,090$.

 

English

LAN ETS 2018: SSB4

With another year of Smash 4 at Lan ETS we would see some excellent players come from all over Quebec to show off their skills; Quebec city, Trois Riviere and Montreal all gathering to make up the 68 participants. With a sizable prize pool of 1,500$, everyone was there to bring their A game. Even in pools we would see some fierce competition as surprising upsets would keep even the the most experienced players on their toes. Of course favorites like SuperGirlKels, Smokk, Gommi and Kingkong would continue on to day 2 of Lan ETS. but it was the uphill battles by both Trois-Rivieres representatives that really turned heads, both Twin and RemX putting in work to get to losers side of top 8. As people prepared for Sunday afternoon, the stage was set, the audience was attentive and the familiar sounds of classic Smash music blared through the arena; we were ready for some good Smash 4.

With the stage set for the top 8 finalist of Smash 4, Trois-Rivières’ number 1 ranked player RemX (Fox) played against Montreal’s KingKong (Bowser), while another Trois-Rivières’ representative Twin (Link) would take on another of Montreal’s finest, Jayy (Bayonetta). With KingKong’s patience and power, he swatted all of Fox’s approaches to take the victory with a convincing 3-0. While Jayy would show off his well executed Bayonetta combos to absolutely bully Twin off stage to secure a strong 3-0. In winner’s semis we would see the underdog story of Ashuraa (Cloud) taking on Kels (Sonic) in a hard fought loss, but definitely showing his impressive skills against the favorite to win the whole tournament. He would fall into loser’s to face off against Kels’ Brother Jayy in what could have easily been considered ‘match of the night’ where they threw out some of their flashiest setups and combos trying to constantly one up each other. But after the dust cleared, it was Jayy standing on top 3-1.

 

On the other side of the winner’s bracket we had Smokk (Diddy/Cloud/Various) and Mr.Gommi (Rosalina) square up for a chance to advance to finals. While these two have gone back and forth in the past, it was surely Smokk’s day as he broke his limits to move on to winner’s finals with a solid 3-0. As Mr.Gommi fell into losers, a classic match was setting itself up between himself and KingKong. Though the power of Bowser could not be denied, it was Mr.Gommi’s ability to absolutely shut down all of his options and apply tons of pressure off stage that secured him a 3-0 win. With both sides of loser’s bracket closing in to its last stage before loser’s finals, we would see Jayy and Mr.Gommi survive to face off in loser’s semis. Jayy’s impressive conversion from Witch Time into a Witch Twist combos would take out Rosalina at ridiculous percentages. It was the young gun Jayy with a 3-1 victory who would place himself in top 3.

 

Winner’s Finals

Up to this point, Smokk had defeated everyone on the Montreal top 15 Power Ranking, with the exception of SuperGirlKels. He would be given another chance in winner’s finals at Lan ETS. To open up game one, he stuck with his main, Diddy Kong. While it seemed like Smokk had a strong showing in the early going, being offstage against Sonic proved to be his downfall. The spring from Sonic made quick work of taking out Diddy’s barrels, destroying both of his stocks in the process. Game two saw much of the same, anytime Kels could get him off stage, it was just easy picking to exploit Diddy’s recovery. Going down 2-0, it was time for Smokk to make the switch, as he set out to Battlefield with Zero Suit Samus. It seemed that Kels was ready for him as she zoomed all across the stage, making it extremely difficult for a character as nimble Samus to keep up. Closing it out with a 2 stock, Kels would take the set in a convincing 3-0.

 

Loser’s Finals

One of the most storied rivalries in Montreal, Jayy vs Smokk. Both the younger brothers of SuperGirlKels and Venom respectively; the two best players in Montreal. But they were not ones to stay in their siblings’ shadows. The set started out strong for Jayy, sending Smokk’s first stock off the top as he had been doing to everyone throughout this whole tournament. Smokk’s amazing neutral would be rewarded as he was slowly able to bring it back and finish with the classic Diddy down tilt to up smash. Game two looked to be in Smokk’s favor as he had all the right answers, looking very determined to get his rematch against SuperGirlKels. With Jayy down 2-0 he would need to bring it back in a big way if he wanted to face his sister in grand finals, but today was definitely Smokk’s day, as he was able to prevent Jayy from starting any momentum and sealed his grand finals spot with a 3-0 victory.

 

Grand Finals

2 years ago at Lan ETS 2016, we saw an epic grand finals between SuperGirlKels and Venom. Now was the chance for Venom’s younger brother Smokk to step up to the plate and take on Kels himself. Smokk continued to unload his arsenal of characters on Kels as he opened with a surprise pick of Mewtwo. With it, he was able to push Kels to the limit, bringing it to a last hit scenario. However it was Kels who was able get a clutch air dodge read to steal that first game. Despite some excellent work with his Mewtwo, Smokk would switch back to his Diddy to give it another try. Yet, as a repeat of there winner’s final encounter, Kels would still bully the poor monkey off stage with some crisp edge guards, sending him back to the drawing board with one last chance to bring it.

Smokk’s final character would be Cloud, a bold pick considering she was the first Sonic to ever take a set off of Mew2King’s Cloud. And while he put up a fight, Kels was determined to finish Grand finals in commanding fashion as she whined up her forward smash punch to send her opponent flying to the blastzone and winning Lan ETS 2018 Smash 4 Singles with a 3-0 victory. Not dropping a single game with her Sonic and becoming the first 2 time winner of Lan ETS Smash 4 singles. Kelsy “SuperGirlKels” Medeiros would walk away with a hefty first place prize of $1,090.

 

 

0 Comments

Leave a reply

Montreal Gaming 2016 ©

Le leader des esports au Quebec - #QuebecEsports - www.MontrealGaming.com

Log in with your credentials

Forgot your details?