Français

Dreamhack Open 2018 – Montréal

Le CS:GO Open du Dreamhack Montréal 2018 s’est tenu du 7 au 9 septembre au Stade olympique de Montréal. Des équipes professionnelles de partout dans le monde s’affrontaient pour des prix en argent totalisant 100,000$ US, incluant le grand prix de 50,000 $ US remis à l’équipe gagnante.

Les équipes ENCE eSports et AGO Esports se sont toutes deux assuré une place en demi-finale en gagnant leurs matchs préliminaires de façon convaincante.

Groupe A – ENCE eSports | Team Kinguin | Red Reserve | eUnited

Team Kinguin a connu un départ difficile dans son match contre Red Reserve, alors qu’ils devaient jouer sur un nouvel équipement, leurs bagages ayant été égarés en chemin pour l’événement. Ils se sont battus au coude à coude contre Red Reserve, qui étaient aussi désavantagés par l’absence de leur leader habituel, le joueur « hampus », remplacé pour l’occasion par « RuStY », mais ils ont finalement perdu la partie 14 – 16 contre Red Reserve. Kinguin affrontait ensuite eUNITED dans un match d’élimination où chaque équipe a remporté sa carte choisie, forçant ainsi une troisième partie sur la carte Cache, finalement gagnée 16 – 13 par Team Kinguin. Confiants après leur victoire contre eUNITED, Kinguin a ouvert son dernier match préliminaire en force avec une avance 11 – 4 lors de la première demie contre Red Reserve dans le rôle terroriste. Ils ont ensuite remporté la partie sans trop de problème. Kinguin a perdu sa demie contre-terroriste sur la carte Overpass 4 – 11, comme plus tôt dans le tournoi contre eUNITED, mais cette fois-ci l’équipe a remporté 11 rondes sur 12 en terroristes contre Red Reserve, pour un score final de 16 – 12, éliminant ceux-ci du tournoi.

Groupe B – AGO Esports | The Imperial | Luminosity Gaming | Heroic

L’équipe The Imperial a commencé son tournoi avec une défaite écrasante de 16 – 3 sur la carte Train contre AGO Esports, ce qui les a envoyés directement en match d’élimination contre Heroic. Ceux-ci avaient perdu leur match préliminaire contre Luminosity Gaming (LG) sur la carte Overpass, par un score de 17 – 19 en temps supplémentaire. Heroic a pris l’avance sur la carte Mirage, décimant l’économie d’Imperial très tôt et terminant la première demie 10 – 5 du côté terroriste. Heroic ne s’est pas laissé décourager, et a remporté la partie même en perdant le pistol round de la deuxième demie. The Imperial n’a fait qu’une bouchée de Heroic sur la carte Train, gagnant 16 – 4 et avançant au match décisif contre LG. La carte Cache a été très serrée, l’écart entre les équipes ne dépassant jamais 2 points. Et bien que Luminosity ait atteint le score confortable de 14 – 12, Imperial a persévéré pour emporter le choix de carte de leur adversaire. La carte Overpass s’est jouée en faveur de The Imperial, ceux-ci se débarrassant de LG avec l’aide de « EspiranTo » qui a fait beaucoup de mal à LG dans leur demie terroriste, menant à un score final de 16 – 6.

Demi-finale – AGO contre Kinguin
Kinguin choisit Dust II, AGO choisit Train et la carte décisive est Cache.

Kinguin domine la première carte facilement, rencontrant très peu de résistance de la part de AGO et l’emportant 16 – 4. C’était d’ailleurs assez surprenant de cette rencontre toute polonaise; les deux équipes ont un long historique ensemble et voulaient, en plus de se tailler une place en finale, déterminer laquelle était la meilleure équipe polonaise. Malgré quelques erreurs tôt en partie sur la carte Train dans leur demie contre-terroriste, AGO a marqué quelques points en protégeant efficacement certaines positions. Ils ont finalement gagné 7 rondes de la première demie, assez pour leur donner une bonne chance de remporter cette partie, même avec leur départ chancelant. À son tour contre-terroriste, Kinguin a gagné la partie ne permettant pas à AGO d’aller chercher plus d’une ronde dans la deuxième demie.

Demi-finale – ENCE contre The Imperial
Imperial choisit Mirage, ENCE choisit Dust II et la carte décisive est Train.

Imperial a complètement bloqué ENCE sur la carte Mirage, les empêchant complètement de jouer et remportant très facilement la partie avec un score de 16 – 2. Le changement de carte a permis à ENCE de respirer à nouveau, et ils ont pris l’avance 8 – 1 dans leur demie terroriste alors que les performances des joueurs de Imperial ne permettent à ceux-ci de prendre que 4 rondes de la première demie. ENCE gagne le pistol round de la deuxième demie, rendant les choses très difficiles pour Imperial qui devait maintenant faire une ronde d’éco alors que le score était 12 – 4. Imperial a gagné sa ronde d’éco et les rondes suivantes, pour tourner la partie en leur faveur et montrer à tout le monde qu’ils étaient encore dans la course. Après un combat ardu contre le talent des joueurs « EspiranTo », « hAdji » et « nexa » d’Imperial, ENCE a finalement remporté Dust II de justesse, 16 – 14. ENCE a pris l’avance tôt sur la carte suivante, comme il l’avait fait sur la précédente, mais Imperial a réussi à faire un peu de mal à l’économie de ENCE pour gagner quelques rondes à la fin de demie, pour la terminer 10 – 5 en faveur d’ENCE. Imperial a ensuite eu une demie contre-terroriste incroyable, et ont presque gagné, mais alors que la partie était 15 – 11, ENCE a forcé le temps supplémentaire après quatre rondes angoissantes. Imperial a été incapable de gagner une seule ronde quand ENCE était contre-terroriste en temps supplémentaire, ce qui leur a fait perdre le match 17 – 19 et permis à ENCE d’aller en finale contre Kinguin.

Grande finale – Kinguin contre ENCE
Kinguin choisit Nuke, ENCE choisit Dust II et la carte décisive est Train.

Durant la première demie sur la carte Nuke, les Finlandais de ENCE et les Polonais de Kinguin se sont échangés les rondes. Malgré les jeunes talents d’ENCE et leur habileté à prendre certaines positions agressivement, Kinguin a terminé la demie en avance 8 – 7. L’exécution de Kinguin dans le rôle de terroriste était beaucoup plus méthodique et délibérée que celle des finlandais, ce qui leur a permis de surprendre ENCE et de prendre une avance confortable de 13 – 9. ENCE n’était pas encore vaincu, endommageant l’économie de Kinguin en fin de partie pour revenir de l’arrière et égaliser à 14 – 14. Dans la ronde suivante, ENCE commet plusieurs erreurs, incluant un tir allié fatal qui leur fait perdre l’avantage numérique qu’ils avaient à ce moment, et qui leur a coûté la ronde. À ce moment, la situation économique de ENCE laisse à désirer et bien que ceux-ci tentent d’aller en temps supplémentaire, Kinguin parvient à faire un jeu rapide au site A pour terminer la partie 16 – 14.

Après être presque arrivé à battre leur adversaire sur sa carte sélectionnée, ENCE débutait en contre-terroriste sur Dust II, son propre choix de carte. Alors que le score était de 5 – 5, Kinguin trouve une faille dans la défense de ENCE au long A et en profite pour éliminer des joueurs et faire des fakes dans cette zone de la carte. Les joueurs d’ENCE se sont finalement adaptés à la dernière ronde de la demie pour la terminer avec un score de 6 – 9. Kinguin ont bien débuté leur demie contre-terroriste, en gagnant les premières rondes, mais le joueur ennemi « Allu » est sorti gagnant d’une situation de 1 contre 3 après que la bombe ait été plantée, ce qui a durement touché l’économie de Kinguin et permis à ENCE de prendre quelques rondes, revenir dans la partie et potentiellement forcé une troisième partie. ENCE avait de la difficulté à frapper fort au début des rondes et à échanger efficacement contre Kinguin, qui jouait très bien et qui a finalement gagné la grande finale 16 – 9, gagnant les deux cartes et remportant un prix en argent de 50 000 $ US.

Kinguin méritait bien la victoire, après avoir offert un niveau de jeu supérieur pour défaire ses adversaires, et après avoir surmonté les difficultés du début du tournoi causées par leurs bagages perdus qu’ils ont finalement retrouvé un peu plus tard. Non seulement ont-ils remporté le titre de champion du Dreamhack Montréal 2018, mais ils prennent aussi le titre de meilleure équipe de Pologne, leur pays d’origine.

English

Dreamhack Open 2018 – Montréal

Dreamhack 2018 CS:GO Open took place on the first weekend of September from Friday the 7th to Sunday the 9th at the Montreal Olympic stadium. Professional teams from all around the world were invited to compete for the grand prize of $50, 000 USD out of a prize pool of $100,000 USD.

ENCE eSports and AGO Esports both secured their positions in the semi finals winning both their group matches in convincing fashion.

Group A – ENCE eSports | Team Kinguin | Red Reserve | eUnited

Team Kinguin had a rough start in their opening match against Red Reserve where they had to play on brand new peripherals as their luggage was lost on their way to the event They fought neck and neck with Red Reserve, who were also handicapped by having “RuStY” stand-in for “hampus”, their in-game leader, to ultimately lose the map to Red Reserve 14 – 16. Kinguin then faced eUNITED in the elimination match where both teams won their map picks bringing the match to a decisive 3rd map on Cache which Team Kinguin won 16 – 13. Coming off of their victory against eUNITED, Kinguin opened the Decider Match strong, taking an 11-4 half against Red Reserve’s T-side. They closed out the map without too much struggle. Kinguin lost CT side Overpass 4 – 11 as they had done earlier in the tournament against eUNITED but this time came back on T-side winning 11 out of 12 rounds against Red Reserve for a final map score of 16 – 12, knocking them out of the tournament.

Group B – AGO Esports | The Imperial | Luminosity Gaming | Heroic

The Imperial started their tournament with a crushing 16 – 3 defeat on Train against AGO Esports who would send them directly to the elimination match against Heroic. The latter had lost their group match against LG on Overpass in overtime 17 – 19. Heroic took the early lead on Mirage, decimating Imperial’s economy early on and taking the half 10 – 5 on T side. The Imperial weren’t ready to give up and won the map despite losing the pistol round of the second half. The Imperial made quick work of Heroic on Train, winning the map 16 – 4 and advancing to the Decider match against LG. Cache was a very close map, neither team was able to break 3 rounds apart from one another. Despite Luminosity reaching a seemingly safe 14 – 12 scoreline, Imperial persevered and won LG’s map pick. Overpass was in The Imperial’s favor as they dispatched of LG with the help of EspiranTo who made a major dent in LG’s T side leading to a final score of 16 – 6.

Semi Finals – AGO & Kinguin
Kinguin picked Dust II, AGO picked Train and the deciding map was Cache.

Kinguin took map 1 with ease finding almost no opposition from AGO’s side claiming a swift 16 – 4 victory. This was surprising coming from the all-Polish matchup as these players had history together and much to prove as they fought to determine who the best Polish team was as well as a spot in the Finals. AGO made a few mistakes early on Train CT side but they were able to put a few rounds on the board with solid site holds. Despite starting Train on the wrong foot, AGO were able to win 7 rounds out of the first half giving them a decent chance at taking the map. Kingwin won the map only allowing AGO to take a single round against their CT side.

Semi Finals – ENCE & The Imperial
Imperial picked Mirage, ENCE picked Dust II and the deciding map was Train.

Imperial completely shut down ENCE on Mirage, preventing them from playing the game entirely and removing them from the server claiming the map 16 – 2. Changing maps gave ENCE a breath of fresh air and they blazed to an 8 to 1 lead on T side before Imperial players’ individual performances managed to win them 4 rounds in the first half. ENCE won the pistol round of the second half, making it extremely difficult for Imperial who were now looking at an eco round at 12 – 4 map score. Imperial were not out of it yet as they managed to win the eco and the following rounds while bringing the game back. After much struggle against the performances of EspiranTo, hAdji and nexa from Imperial, ENCE were barely able to close Dust II out 16 – 14. ENCE took an early lead as they had done on the prior map but Imperial managed to break ENCE’s economy and win a few rounds to end the first half 10 – 5 in favor of ENCE. Imperial had an incredible turn around on CT side and almost won against ENCE 15 – 11 but ENCE brought the game to overtime after 4 nail biting rounds. Imperial were unable to take a single round from ENCE’s CT side on overtime and lost the match 17 – 19 allowing ENCE to proceed to the finals against Kinguin.

Grand Finals – Kinguin & ENCE
Kinguin picked Nuke, ENCE picked Dust II and the decider was Train.

The first half on Nuke was very back and forth between the Finns from ENCE and the Poles from Kinguin. Despite ENCE’s young talent and ability to take sites aggressively, Kinguin were able to pull ahead ending the half 8 – 7. Kinguin’s T side performance was much more methodical and calculated than the finnish side’s which allowed them to catch ENCE off guard and secure a comfortable lead at 13 – 9. ENCE weren’t done as they managed to break Kinguin’s economy late into the game tying it back to 14 – 14. ENCE made multiple unfortunate mistakes in the 29th round of the map including a team kill which yielded the numbers advantage that ENCE had managed to obtain causing them to lose the round. At that point, ENCE were in a poor economic situation and although attempting to play for overtime, Kinguin were able to do a fast execute on A site to close the game out 16 – 14.

After almost coming back on their opponent’s map pick, ENCE were starting on CT side on Dust II which they selected. At 5 – 5 score, Kinguin figured out a few flaws in ENCE’s defense of long A and started capitalizing off of picks and fakes towards that area of the map. ENCE were finally able to adapt on the last round of the half for a score of 6 – 9. Kinguin started their CT side well winning the first few rounds but Allu clutched the first buy round in a 1 v 3 after bomb plant situation, which broke Kinguin’s economy and allowed some room for ENCE to claim a few rounds and get back into the game to potentially win and bring the match to a 3rd map. ENCE struggled getting the round opening kill as well as trade frags against Kinguin who played extremely well and won the grand finals 16 – 9 against ENCE winning both maps and bringing home the grand prize of $50,000 USD.

Kinguin truly deserved to win the tournament after performing at such a level to defeat their opponents and overcome their early event struggle with their lost luggage which they were able to recover sometime later. Not only had they become Dreamhack Montreal 2018 champions but they also claimed the title of the best team from their homeland of Poland.

 

0 Comments

Leave a reply

Montreal Gaming 2016 ©

Le leader des esports au Quebec - #QuebecEsports - www.MontrealGaming.com

Log in with your credentials

Forgot your details?