Français

Analyse de l’ESWC Montréal 2015

Au coeur de Montréal, le Canada a été témoin de la plus grande compétition de Counter Strike: Global offensive a ce jour. Le Electronic Sports World Cup, en collaboration avec le Mondial des Jeux Loto-Québec a organisé un évènement ou les meilleurs joueurs du monde on participés, apportant ainsi notre belle ville au panthéon du eSports.

Durant les trois jours, les émotions ont jouées aux montagnes russes tandis que certaines équipes passaient au delà des phases de groupe et que d’autres se faisaient éliminer. Avec plus de 200 000 vues (via twitch.tv) durant le tournoi, la réputation des équipes participantes était en jeu. Quelques problèmes techniques ont ralenti le départ mais les organisateurs les ont rapidement arrangé et le tempo de l’évènement est reparti de plus belle. Quand dimanche est arrivé, la finale du tournoi était tout ce qui comptait.

Cloud9 contre Team Liquid était vraiment amusant à regarder. J’ai apprécié la vue de Shroud partir avec son Mac10, mais beaucoup moins quand il a commencé a choker sur ses entrées dans le point A d’Overpass. La première carte a été fortement dominée par Cloud9, non pas en terme de pointage, mais plutôt d’un point de vue de contrôle de la carte, comportement, posture et agression. C9 étaient en contrôle du début à la fin, on pouvait absolument dire qu’ils étaient confiants en entrant dans la partie et ils ont eu la victoire facile pour le montrer. Skadoodle était toujours juste, Sean jouait bien, mais Freakazoid et Shroud étaient intermittents, ils avaient du mal a faire des entrées avec frag mais ils arrivaient quand même a contrôlé la carte et le rythme de la partie comme il faut.

Sur la seconde carte, Inferno, Team Liquid est tombé en morceaux et Cloud9 les ont achevés rapidement et efficacement. Je recommande de regarder Overpass simplement pour le plaisir d’une bonne partie et Inferno si vous voulez savoir quoi ne pas faire.

Ninjas in Pajamas contre FlipSid3 Tactics était intéressant. Partant d’un départ sans fioriture sur Inferno, le sniper habituel, Allu, nous montre comment bien passer sur les flancs dans le 4ieme round en obtenant 4 kills avec un MP7, juste histoire de remplir ses poches tôt dans la partie. Dans le 8ieme round, NiP a démontré une excellente capacité à maintenir le site B et à faire une rotation. Une excellente mise en application par NiP, je recommande d’étudier cette partie-là pour tous ceux qui veulent améliorer leur côté contre-terroriste sur Inferno. Allu était vraiment en feu et Get_Right jouait vraiment intelligemment, avec du contrôle de carte et en recueillant l’information de l’autre équipe, tout en gardant et en contrôlant le tempo de la partie.

Sur Mirage… Miro était excellent! Il gardait des sites tout seul, surtout B, réussissait toujours a échanger des kills 1 pour 1 ou 2:1 parfois! S1mple, lui, tenait A avec son traditionnel sniper et FlipSid3 gardait le contrôle TOTAL avec les contre-terroristes. Au 19ieme round, F3 capture le point A de manière impressionnante après avoir réalisé que NiP était en surextension pour le contrôle du milieu. Une bonne partie à regarder, amusante, mais aussi pleine de potentiel d’étude, c’est le genre de partie qui aide absolument une équipe aspirante à établir des rôles, utiliser ses joueurs à la bonne place et contrôler le tempo.

Cloud9 contre EnvyUS est vraiment la partie qui m’a fait croire au rêve C9! Ils étaient de loin l’équipe qui semblait la plus cohérente, bougeant toujours en unisson, avec des mouvements fluides coordonnés par Seang@ares. Toujours surveillant les angles des autres, démontrant une confiance totale les uns envers les autres, ne manquant jamais une opportunité d’échanger. Ils étaient vraiment impressionnants et j’en suis devenu admirateur durant cette série. De solides apparitions individuelles par n0thing, Freakazoid et Ska sur Train. EnvyUS, en comparaison, semblait jouer individuellement plutôt qu’en équipe, ce qui leur a couté. En gagnant Train, Cloud9 a absolument affecté les joueurs français d’une certaine manière puisque le coach de EnvyUS est allé parler à Happy a l’extérieur et, de la manière qu’ils ont joué sur la deuxième carte, Cobblestone, reflète cela. Je n’étais pas surpris de voir le tweet de Hastro après la série qui disait que l’équipe allait subir un changement de line-up. Je recommande de regarder Train pour apprendre de Cloud9 l’importance du travail d’équipe, le déplacement et le contrôle de carte. Cobblestone est très plaisante à regarder et quelques manières d’avoir des kills d’entrée pourraient être observées, mais c’est pas mal tout côté stratégie.

La grande finale, Cloud9 contre Natus Vincere. Sur Inferno, le côté contre-terroriste de Na’Vi était simplement impénétrable. Cloud9 continuaient de bien bouger ensemble, mais ils n’arrivaient pas à prendre les sites et même quand ils y arrivaient, les rotations de Na’Vi arrivaient rapidement et efficacement pour reprendre les sites. J’ai remarqué que Na’Vi utilisait ses joueurs blessés pour appâter et piéger, pour simplement reculer après chaque kill. Ils ont démontré une technique standard et une excellente exécution, rien de trop sophistiqué. Mais pourquoi faire dans le sophistiqué quand on peut faire dans la perfection?! Le dernier round de la carte nous l’a démontré parfaitement. Des grenades parfaites, la mire toujours bien placée, le mouvement et la prise des flancs. Aucun défaut de la part de Na’Vi et un incontournable pour les novices du jeu.

Sur Dust2, Skadoodle et Shroud se sont enfin réveillés. Les deux équipes ont bien joué, plutôt standard avec des moments d’action omniprésente.

Cloud9 a commencé sur Overpass de manière très propre et très forte avec des prises de sites solides du côté terroriste. Au 5ieme round, leur exécution sur le site A était simplement parfaite. À ce point dans la partie, ça ressemblait beaucoup au match Cloud9 contre Team Liquid de la veille. Na’Vi était très passif, profondément caché dans les sites de bombe, laissant le contrôle de la carte à Cloud9. Au 7ieme round, avec un score de 6-1, Na’Vi a demandé une pause. Ils ont ajusté leur composition, ont poussés plus loin dans la carte, on tenu la salle de bain et ont récoltés plus d’information sur Cloud9, se sont battus pour le contrôle de la carte et ont montré une confiance inébranlable malgré le score qui favorisait leurs adversaires. La combinaison de stratégie et de confiance est restée jusqu’à la fin de la première moitié, Na’Vi ramenant le score à un 8-7 pour eux. N0thing a gagné le round de pistolet pour Cloud9 sur contre-terroriste et, malgré une position parfaite, mais passive, du round 23, l’allez-retour de pur talent de Na’Vi était simplement trop a gérer pour l’équipe Nord-américaine, résultant en une victoire 2-1 pour l’équipe européenne.

English

Analysis of ESWC Montreal 2015

In the heart of Montreal, Canada was held the biggest Counter-Strike: Global Offensive tournaments to this date. The Electronic Sports World Cup in conjunction with the Mondial des Jeux organized an event for some of the worlds most elite players, giving the city a higher ranking in Esports.

During three days the emotional ups and downs were felt as some teams made it past pool play and others were eliminated. With over 200,000 views during the event (via Twitch.tv) your favourite teams reputation was on the line. Some technical difficulties made the event a slow start, but the rhythm picked up and by Sunday the finals were the center of attraction.

Cloud 9 vs Team Liquid was a lot of fun to watch. Really enjoyed watching Shroud go off with the Mac 10 but not so much witnessing him choke on entry kills at A on Overpass. The first map was quite heavily dominated by Cloud 9, not in terms of score but in terms of map control, demeanor, in-game posture and aggression. C9 were in control from start to finish, you could absolutely tell they were confident going into the game and they got the clean victory for it. Skadoodle was on point, Sean was playing well, not sure about Freakazoid and Shroud seemed on and off, having trouble entry fragging but controlling the map and pace of the game well.

On the second map Inferno, TL fell apart and Cloud 9 cleanly dispatched them.

I would recommend watching Overpass purely for the entertainment value the game provided and Inferno if you want to learn what not to do from Liquid..

Ninjas In Pyjamas vs FlipSid3 Tactics was interesting.. Off to a clean start on Inferno. The dedicated AWPer, Allu, showed us how flanking is done in round 4 getting himself a 4K with a MP7, and a early economic start. On the 8th round NiP displayed a perfect site B hold and rotation. Very solid play by NiP, I’d recommend studying that game to anyone wishing to improve their CT side on Inferno. Allu was on fire, Get_Right was making a lot of smart plays, going for map control and fishing for information, holding and controlling the pace.

Mirage.. Damn is Hiko good or what?! Solo holding sites, mostly B, never doing any less than trading 1 for 1 and most of the time 2:1. S1mple held A with his trademark AWPing and Flipsid3 held COMPLETE CONTROL on CT. Impressive A take by F3 on the 19th round as they realized NiP were over-pushing for Mid control. Good game to watch, entertaining and also has studying potential, it’ll definitely help aspiring teams in establishing roles, utilizing their players at the right places and controlling the pace.

Cloud 9 vs EnvyUs is where C9 got me to #Believe. They were by far the team that seemed to be the most coherent, always moving as a unit in fluid movements coordinated by SeanG@res. Always watching each others angle, displaying complete trust in one another and never missing an opportunity to trade, they were very impressive and won me over as a fan in that series. Solid individuals showings as well by n0thing, Freakazoid and Ska on Train. Envy in comparison seemed to play as individuals and not as a team, which costed them. C9 taking Train definitely affected the Frenchies in some way as their coach pulled Happy outside for a talk and the way they played the second map, Cobblestone reflects on that I think. I wasn’t surprised to see Hastro’s tweet after the series saying that the team is undergoing roster changes. I’d recommend watching Train to learn from Cloud 9 on how to use teamwork, move as one and control the map. Cobblestone has very entertainment value and maybe some ways to get entry kills can be picked up from it but that’s about as far as it goes strategy wise.

The grand finale, Cloud 9 vs Natus Vincere
on Inferno Na’vi’s CT simply looked impenetrable. Cloud 9 were still moving well together but they couldn’t take the sites and when they did, Na’Vi’s rotations came in fast and on point for the retakes. I noticed Na’Vi bait and switching their weakened players and falling back after every kill. They displayed solid standard play with great executions, nothing fancy. Why do fancy when you can do perfect? The last round of the map showcased exactly that. Perfect nades, crosshair placement, movement and flanking. Flawless by Na’Vi and a must watch for students of the game.

On Dust 2, Skadoodle and Shroud came alive. Great game by both teams, fairly standard with some moments all over the place action.

Cloud 9 got off to a strong and very clean start on Overpass with solid T sides executes and holds. The C9 execute on the 5th round at A was perfect. At that point this game is looking a lot like the C9 vs TL of the day before. Na’Vi playing really passively deep in sites, giving Cloud 9 map control. At 6-1, on the 7th round, Na’Vi called a timeout, adjusted their setups, pushing out further onto the map, holding bathroom and gathering more information on C9, fighting for map control and showing confidence despite the score favoring their opponents. That strategy and confidence carried through the end of the half, Na’Vi bringing it back to 7-8. N0thing won pistol round for C9 on CT and despite a perfect though passive hold by the tank tops on round 23, the back and forth raw skillls of Na’Vi proved too much for the NA team.


 

0 Comments

Leave a reply

Montreal Gaming 2016 ©

Le leader des esports au Quebec - #QuebecEsports - www.MontrealGaming.com

Log in with your credentials

Forgot your details?