Français

Dreamhack Montreal 2018 – Rainbow Six

Une fin de semaine d’affrontements intenses, de stratégies dignes de parties d’échec, des équipes BYOC se battant toutes pour la gloire et des rivalités renouvelées ont fait de ce tournoi un événement inoubliable. Nous avons eu la chance d’être témoins de la première victoire d’une équipe nord-américaine à Rainbow Six dans un Dreamhack grâce à Cloud9, ainsi qu’à la première victoire importante d’une équipe nord-américaine depuis le 2017 Invitational. Voici l’histoire improbable d’une équipe souvent négligée parce que souvent considérée surévaluée ou sans le talent nécessaire pour performer au niveau international, et même au niveau local, contre des équipes vues comme étant supérieures, notamment Rogue et Evil Geniuses.

En 2018, le Dreamhack est devenu un incontournable de la scène compétitive de Rainbow Six. Le peu de variété dans le circuit d’événements de Rainbow Six a longtemps été une source d’inquiétude pour les équipes, les joueurs et les fans, mais d’événement en événement, le niveau de jeu augmente et les équipes investissent de plus en plus pour envoyer leurs joueurs aux événements dans l’espoir de rapporter des prix en argent et de s’assurer une place dans les prochaines compétitions majeures. Avec des prix en argent de 50,000$ et une place au Six Invitational 2019 en jeu, le Dreamhack ne fait pas exception et attire des équipes d’Europe et d’Amérique latine.

Groupe A :

EvilGeniuses (NA)

MockItLeague (EU)

Cloud9 (NA)

Grizzleys (NA)

 

Groupe B :

Millenium (EU)

SKGaming (NA)

SpacestationGG (NA)

N4N1 (NA)

 

Groupe C :

Team Secret (EU)

NobleGG (NA)

Bootkamp Gaming (LATAM)

Honor Esports (NA)

 

Groupe D :

Rogue (NA)

Mousesports (NA)

Chaos (EU)

KoRe (NA)

 

Jour 1 :

La première journée de compétition comprenait les matchs préliminaires qui allaient servir à établir les brackets de la suite du tournoi et identifier les équipes susceptibles d’avancer en séries. Le match d’ouverture du tournoi opposait Cloud9 aux champions français de Mockit. Un début plutôt lent pour Cloud9, qui gagnerait finalement le tournoi, mais qui a perdu la première partie 4-6 avant de se reprendre et de gagner le match 2-1 (4-6, 7-5, 7-5). Les équipes BYOC n’ont pas très bien fait, aucune d’elle n’ayant pu gagner plus de 3 rondes dans une partie.  La puissance nord-américaine EG a éliminé facilement Grizzlys, tandis que Secret s’est occupé de Heroes Esports. Millenium était beaucoup trop forte pour l’équipe peu expérimenté N4N1, perdant seulement une ronde dans leur victoire 2-0, et Rogue a massacré KoRe.

Bootkamp, la seule équipe d’Amérique latine, a eu le dessus sur la forte composition des Nord-Américains de Noble dans une victoire 2-1. L’autre surprise des matchs préliminaires a été la victoire dominante de 2-0 de Chaos sur Mousesports. SSG a défait les champions actuels de la NA Pro League, SK Gaming, de façon impressionnante, 2-1.

Jour 2 :

Cette deuxième journée du tournoi était très importante; des participations au tournoi étaient en jeu alors qu’on jouait la fin des matchs préliminaires, et les quarts de finale allaient décider des équipes qui participeraient aux demi-finales le lendemain. La victoire était obligatoire pour avancer. C’était le jour de la marmotte pour les quatre équipes BYOC qui ont été éliminées du tournoi par des équipes beaucoup plus expérimentées. KoRe et N4N1 ont été incapables de gagner une seule ronde, écrasées par des défaites de 0-2.

Après un début chancelant à la première journée, Cloud9 est revenu pour défaire Evil Geniuses 2-1 et être la première équipe à avancer en quarts de finale. C’était une amélioration significative pour une équipe qui a passé ses premières semaines dans la Pro League sans gagner un match. EG a battu Mockit pour s’assurer une place en quarts de finale. Mouz a eu droit à un match revanche contre Chaos qui l’avait battu 0-2 la veille, les battant cette fois-ci 2-0, mettant la table pour les matchs à venir. Noble a éliminé les Brésiliens fougueux de Bootkamp pour leur place, alors que Secret, SK et Rogue ont gagné leurs matchs, assurant ainsi des matchs de quarts de finale enlevants.

Quart de finale 1 – Cloud 9 contre Mousesports

Cloud9 a continué sur sa lancée de performances époustouflantes en éliminant Mouz dans une victoire convaincante de 2-0 (6-3, 6-2). Le changement d’alignement récent qui leur a amené les anciens joueurs de Beastcoast semble faire des merveilles.

Quart de finale 2 – Millenium contre Noble

Un affrontement très intéressant nous attendait, l’excellente équipe Noble affrontant le champion du Dreamhack Austin, l’impressionnante Millenium. Un long match qui se terminerait finalement en faveur de Millenium (7-5, 5-7, 6-0).

Quart de finale 3 – Team Secret contre SK Gaming

Définitivement le match qu’on était le plus curieux de voir, la rencontre entre Team Secret, champion du Dreamhack Valencia et deuxième au classement de la EU Pro League, et SK Gaming, première au classement de la NA Pro League. Ces deux équipes ont évolués sans arrêt tout au long de la saison. Par contre, le match a été moins serré que ce à quoi on pouvait s’attendre, et SK Gaming l’a emporté 2-0.

Quart de finale 4 – Rogue contre Evil Geniuses

Une rencontre habituelle sur la scène nord-américaine, EG et Rogue offrent toujours un affrontement palpitant. Les deux équipes s’adaptaient à des changements d’alignement récents, mais Rogue semblait clairement plus préparé, remportant le match haut la main par un résultat de 2-0.

Jour 3 : Dimanche de tournoi!

La journée la plus importante, autant pour les fans que les spectateurs, la journée où le gagnant allait être couronné.

Demi-finale 1 – Cloud9 contre Millenium

Pour débuter la journée, une rencontre de titans entre la puissante machine européenne de Millenium et un Cloud9 en pleine forme. C9 a éventuellement eu le dessus sur Millenium au terme d’un match très serré qui s’est terminé 2-0 (7-6, 7-6). L’ascension improbable de Cloud9 se poursuivait maintenant qu’une place en finale était assurée.

Demi-finale 2 – SK Gaming contre Rogue

Le Dreamhack Montréal allait être le théâtre d’un nouvel affrontement nord-américain de haut calibre avec SK et Rogue. Les deux équipes avaient été dominantes toute la fin de semaine, mais Rogue était désavantagé par une modification récente à son alignement pour remplacer deux joueurs. Seulement à les regarder, il aurait été impossible de le deviner puisqu’ils ont battu SK 2-0 (6-4, 6-4), annonçant une grande finale toute nord-américaine excitante contre Cloud9.

Grande finale – Cloud9 contre Rogue

Malgré la performance exceptionnelle de Cloud9 tout au long du tournoi, la plupart des gens auraient miser sur Rogue pour la grande finale, ceux-ci ayant fait leurs preuves à maintes reprises et étant une des deux meilleures équipes nord-américaines depuis longtemps. Ces probabilités n’ont visiblement pas atteint la confiance de Cloud9, qui s’est battu très fort pour remporter la victoire 2-0. La première partie a été dominée par Cloud9, mais Rogue s’est ressaisi dans la deuxième partie pour ajouter du suspense à ce match final. Malgré cette amélioration de Rogue, Cloud9 ne s’est pas laissé prendre et est devenu, contre toute attente, champion du Dreamhack Montréal. Un vrai conte de fée pour une équipe qui, il y a quelques mois seulement, était menacé de renvoi de la Pro League!

 

English

Dreamhack Montreal 2018 – Rainbow Six

A weekend of intense battles, chess-like strategy, BYOC teams fighting for glory and old rivalries revisited has brought us an event we are not going to forget anytime soon. We saw the first ever North American win at a Dreamhack event for Rainbow Six thanks to Cloud9, also the first substantial event win for North American organisations since the 2017 Invitational. The fairy-tale story of a team often overlooked as overrated and lacking the quality to deliver internationally and even domestically against widely considered superior teams in Rogue and Evil Geniuses.

Dreamhack has become a staple of the competitive Rainbow Six landscape in 2018. The lack of variety in the Rainbow Six circuit had long been a cause for concern for organisations, players and fans alike. With each event passing, the level of competition is rising, teams are investing more to send players to events in hopes of taking home major prize money and often booking their place at the next major competition. Dreamhack Montreal was no different with teams from Europe and Latin America making the trip to Canada with $50,000 and a place at the Six Invitational 2019 on the line.

Group A:

EvilGeniuses (NA)

MockItLeague (EU)

Cloud9 (NA)

Grizzleys (NA)

 

Group B:

Millenium (EU)

SKGaming (NA)

SpacestationGG (NA)

N4N1 (NA)

 

Group C:

Team Secret (EU)

NobleGG (NA)

Bootkamp Gaming (LATAM)

Honor Esports (NA)

 

Group D:

Rogue (NA)

Mousesports (NA)

Chaos (EU)

KoRe (NA)

Day 1:

Day one was group matches to establish the upper and lower brackets for day two and the likely candidates for play-offs progression. The opening match of the tournament was Cloud9 versus French champions Mockit. A wobbly start for the eventual tournament champions, Cloud9, who dropped the first map 4-6 before bouncing back to take a 2-1 victory (4-6, 7-5, 7-5). None of the BYOC teams fared brilliantly with any of them managing to win more than 3 rounds in a single map.  The NA powerhouse EG disposed of Grizzleys with ease, Secret put away Heroes Esports. Millenium were far too strong for N4N1, a relatively inexperienced team, dropping only a single round in their 2-0 victory and Rogue pummelled KoRe.

Latin America’s sole representative, Bootkamp took down the strong North American roster of Noble 2-1. There was another surprise result as Chaos took down Mousesports 2-0 in startlingly dominant fashion. SSG impressively defeated SK Gaming, currently leaders in the NA Pro-League, 2-1.

Day 2:

The second day was where it counted as tournament lives were on the line, final group matches and quarter finals were played and semi-finals were to be determined for day 3. Winning was imperative to progress. The story was all too familiar for the four BYOC teams as they were all knocked out from the tournament by far more experienced teams. Both KoRe and N4N1 failed to win a single round as they limped helplessly to 0-2 losses.

Cloud9 bounced back from their wobbly start on day one to defeat Evil Geniuses 2-1 and with that, booked the first spot in the quarter finals. A substantial improvement for a team that spent the first few weeks of Pro League without a win. EG took down Mockit and took their spot in the quarter finals. Mouz got their rematch against Chaos after their 0-2 loss on day one, defeating them this time around with a 2-0 win. Setting up the following quarter final draws. Noble took out the feisty Brazilians Bootkamp to take their place and Secret, SK and Rogue all won setting up some fiery quarter final draws.

Quarter Final 1 – Cloud 9 vs Mousesports

Cloud9 showed absolutely no signs of slowing down as they continued their blistering form to dispatch Mouz in a convincing 2-0 (6-3, 6-2). Recent roster changes for the former Beastcoast roster seem to have worked wonders.

Quarter Final 2 – Millenium vs Noble

An interesting battle followed in QF2 with a strong Noble facing up against an equally impressive and Dreamhack Austin champions, Millenium. The match went the distance with Millenium eventually closing it out (7-5, 5-7, 6-0).

Quarter Final 3 – Team Secret vs SK Gaming

Arguably the most intriguing battle of the quarter-final matchups, Dreamhack Valencia champions and current #2 in EU Pro League, Team Secret taking on current #1 NA Pro League SK Gaming. Two teams that have continually grown as the season goes on. The match was more one-sided than anticipated with SK Gaming coming out on top 2-0.

Quarter Final 4 – Rogue vs Evil Geniuses

The typical match-up of the NA region. EG v Rogue is always a fantastic fight to witness. Both teams are coming off the back of some roster changes, Rogue were clearly more prepared as they took out the series convincingly 2-0.

Day 3: Championship Sunday!

The most important day for fans and spectators alike, the day where the champion is crowned.

Semi Final 1 – Cloud9 vs Millenium

First up was a mammoth war between the inform Cloud9 and EU powerhouse Millenium. C9 eventually got the better of Millenium in a tightly won 2-0 victory (7-6, 7-6). The incredible rise of Cloud9 continued with them booking their spot in the Grand Final.

Semi Final 2 – SK Gaming vs Rogue

Dreamhack Montreal was treated to another NA slugfest with SK vs Rogue. Both SK and Rogue had been dominant throughout the entire weekend, Rogue did have the disadvantage going into the match having recently made significant roster changes, replacing two players. You wouldn’t have known this from watching as they edged out SK 2-0 (6-4, 6-4) setting up a tantalising NA Grand Final with Cloud9.

Grand Final – Cloud9 vs Rogue

Despite Cloud9 showing up huge throughout the entire tournament, they were clearly underdogs for the Grand Final against the tried and tested Rogue who have been a top two NA team for a long time. This clearly didn’t phase Cloud9 who battled hard for a  2-0 win. The first map was more dominant by Cloud9 but Rogue fought back in the second to make it a nail biting final map. Despite Rogue’s improvement Cloud9 managed to hang on to defy all belief and become the champions of Dreamhack Montreal. A true fairy-tale for a team who looked to be starting down the barrel of relegation from Pro League only a few months ago!

 

0 Comments

Leave a reply

Montreal Gaming 2016 ©

Le leader des esports au Quebec - #QuebecEsports - www.MontrealGaming.com

Log in with your credentials

Forgot your details?