Français

Back to School Battle Royale

Pour plusieurs, septembre est le mois du retour à l’école, pour eSports MTL, c’était simplement l’occasion d’organiser un évènement dédié à Super Smash Bros, Street Fighter et Pokémon. Après un peu de temps pour revenir sur notre expérience, dans la plus grosse compétition de jeux de combat que Montréal ait connu. En un sens, c’était certainement le cas, puisque le tournoi avait 90 participants, plus de 20 pour Smash Melee et Ultra Street Fighter 4 et environ 30 maîtres pokémons. Au final, plus de 140 participants dans chaque tournoi, ce qui est très honorable pour un évènement de ce genre à Montréal.

12025829_904030296300001_1779195564_o

Ligue Pokemon de Montréal

Un des plus anciens établissements a été mobilisé pour accueillir les multiples compétitions de la journée, le Forum Pepsi. Juste à côté de la salle où l’action se déroulait se trouvait un bar, pour que les joueurs assoiffés ou affamés puissent faire le plein. Des arcades étaient aussi juste à côté, ce qui est toujours agréable! La salle en elle-même aurait pu être plus grande compte tenu de l’ensemble des consoles et télévisions présentes (heureusement, Melee et Street Fighter n’avaient que quelques stations), mais c’était plus chaleureux que désagréable. Chaque installation était préparée soigneusement en fonction des jeux qui allaient y être joués, c’est-à-dire que Smash avait des télévisions cathodiques offertes par le Smash Loft, USF4 avait des moniteurs sans lag, des PS3 et des Xbox360, offertes par Pavel Szczypior et Yuk Tang (les organisateurs de MTLSF Underground Hype). En tout et pour tout, il n’y avait aucun problème d’organisation. Pour le tournoi de pokémon, il faisait partie de la Ligue Pokemon de Montréal, qui a déjà organisé plusieurs évènements du même genre.

Aucun incident durant la journée, à l’exception d’un joueur manquant ici et là ou de conflits d’horaires avec des joueurs qui participaient à plus d’un tournoi. Légère note tout de même, l’utilisation d’un microphone pour les annonces générales aurait été génial, puisqu’il était parfois difficile d’entendre les messages publics avec l’ambiance et le niveau sonore présent simultanément.

Parlant d’ambiance, il est temps d’entrer dans le vif du sujet. Chaque tournoi a eu ses moments et l’intensité était présente et élevée toute la journée (tout comme le niveau de rage). Melee a commencé plus tôt que les autres tournois et, de fait, a terminé un peu plus tôt aussi. Kage, un fantastique joueur ontarien, a obtenu le grand prix. Son utilisation de Ganon a été exemplaire à travers l’ensemble du tournoi et il a grandement mérité son prix. Le reste du top trois était composé de Chesterr01, un joueur Fox old school qui a donné un réel défi à Kage dans les finales et Cemo, un joueur Ice Climber dont la position témoigne de son potentiel.

Pour Street Fighter, un trio éclair s’est installé sur le podium dans ce qui pourrait être la meilleure partie de la soirée. Au début du top 3, une magnifique escarmouche entre les deux rivaux de la scène montréalaise, Heero (Evil Ryu) et CCG Chi-Rithy (Ken). Même si le match était légèrement en faveur de Ken, Heero nous a surpris en battant Chi 2-0 (le match ayant été joué en 2 de 3 plutôt qu’en 3 de 5 à cause d’une légère erreur d’un arbitre). Cette première défaite a ébranlé le joueur Ken, puisqu’il a décidé de ne pas quitter son siège jusqu’à ce que son prochain adversaire arrive et c’est Rammi Ramal (Akuma) au meilleur de sa forme qui a pris le siège. La défaite de Chi à dû lui permettre de se concentrer puisqu’il a battu Rammi, et s’est retrouvé devant Heero encore une fois. La vengeance à l’esprit et le feu dans ses yeux, Chi-Rithy devait remonter la pente et sortir du loser bracket, pour ensuite affronter Heero dans la finale du winner bracket. Alors que le premier match commençait, Chi-Rithy a prouvé sa dominance et son désir de victoire sur le Evil ryu d’Heero avec un 3-0 bien placé. Heero a réussi à braver la tempête en gagnant la première partie de la dernière ronde, mais son répit fut bref, et le joueur Ken a balayé la compétition. Le grand gagnant : CCG Chi-Rithy.

Finalement, Smash 4 était le couronnement de la soirée avec un top 8 fantastique, rempli d’outsider. Le top trois était composé de deux personnages bien connus de la communauté Smash de Montréal, Boreal Ally (Mario) et Boreal Holy (Rob), deux frères avec plusieurs titres sous leur ceinture. En troisième place, HoH_Venom, une merveille technique avec Ryu et Captain Falcon. Les trois joueurs ont apporté une énergie folle dans les finales, avec Ally remportant la victoire dans un combat, maintenant familier, contre Holy. Malgré la finale imposante, le vrai spectacle est arrivé durant le top 8, où des joueurs tels que Artryuu (Shulk), HoH_Darkwolf (Shulk), AoD_Time (Ness), M_Mindwolf (Pit) et wTT/wawasi ont eu des parcours impressionnants d’un bout à l’autre.

12059304_904030252966672_1499378122_o

La 4e place de mêlée et 3e place de Street Fighter.

La soirée a aussi eu sa part de drame. Un peu de confusion a émergé lorsque la question de combien d’argent allait/devrait être distribué en prix. À la fin, un total de 600 $ est allé au top 3 de Smash 4, tandis que les prix pour Melee et Street Fighter n’étaient que de 200 $ et 140 $ respectivement. Ces montants différaient des estimées données en ligne avant les évènements, causant ainsi un débat en ligne pour savoir où était allé l’argent. Finalement, le nombre de joueurs en ligne n’était qu’une estimation (ce qui était d’ailleurs mentionné), mais quelques joueurs étaient quand même déçus de la situation.

Malgré les petits accrochages ici et là, le tournoi s’est déroulé proprement. Les matchs étaient fantastiques, une ambiance de plaisir était présente à travers la salle au complet et pas mal tout le monde avait l’air d’avoir du plaisir. Aucune nouvelles pour l’instant sur le prochain évènement, mais on espère définitivement voir plus de Smash et de Street Fighter dans les mois qui viennent à Montréal. La communauté des jeux de combat ne cesse de grandir dans l’année dernière et l’espoir commun est que ça continue de le faire dans les mois à venir! Si vous voulez votre dose d’un des jeux, visitez Smash Loft sur Facebook ou le MTLSF Underground Hype pour Street Fighter.

English

Back to School Battle Royale

For many, September is the time to go back to school, for eSports MTL, it was the perfect occasion to dedicate an event to Smash, Street Fighter and Pokemon. A bit of time certainly helps us reflect on the event, which boasted itself on being the biggest fighting game event Montreal had ever seen. In that sense, it certainly was, as the Smash 4 tournament had more than 90 attendants and both the Smash Melee and the Ultra Street Fighter 4 had more than 20 participants. Add the estimate of 30 Pokemon masters for the Pokemon tournament and you obtain a very respectable number of players for a gaming event in Montreal.

12025829_904030296300001_1779195564_o

Montreal Pokemon League

The event took place in one of Montreal’s most sacred temples, the Montreal Forum. Right next to the room the tournament was held into, a bar was available to anyone who wanted to eat or drink. Arcades were also right next to all of the other fun, which was a pretty nice touch. As for the room itself, while maybe a tad too small to fit all of the tournaments together (Melee and USF4 both had just a couple of setups), it certainly was cosy. Every setup was purposely installed for each game with care by the tournament organizers, meaning Smash had CRTs provided by the Smash Loft (Caio Vidal Mourão’s crew) and USF4 had setups with lagless monitors, PS3s and Xbox 360s, thanks to Pavel Szczypior and Yuk Tang (MTL Underground Hype organizers). All in all, there were no problems with setups whatsoever. As for the Pokemon tournament, it was held by the Pokemon Montreal League, which had done lots of events in the past.

Everything went pretty smoothly during the day, apart from the occasional missing player or conflicting matches for players who participated in two events. Small thing to note, the inclusion of a microphone for various PSAs would have been wonderful, as it was difficult to hear announcements over all the rock and roll matches that were being played.

Now, for the main course. Every tournament had its moments, and the hype was very high all day long (as were salt levels). Melee started earlier than the other tournaments, and as such, ended a bit earlier too. Kage, a fantastic player from Montreal, got away with the grand prize. His Ganon play was stunning throughout the whole tournament and he sincerely deserved his win. The rest of the top 3 was composed of Chesterr01, an old school Fox player who gave Kage a run for his money in the finals and Cemo, an Ice Climber Main who also showed great potential.

As for Street Fighter, a fast-paced top three crowned the tournament, in what could be described as the best moment of the event. To begin the top 3, a beautiful bout between two rivals of the Montreal Street Fighter scene was played with Heero (Evil Ryu) and Canada Cup Gaming’s Chi-Rithy (Ken). As the matchup is known to be slightly in favor of Ken, Heero surprised by beating Chi 2-0 (the match was played as a best of 3 instead of a best of 5, due to a small mistake from a referee). The upset certainly rattled Chi-Rithy, as he would not leave his seat until his next opponent, a fired up Rammi Ramal (Akuma), took his place next to the Ken player. A quick win from a focused Chi allowed him to face Heero again. With revenge on his mind and fire in his eyes, Chi needed to reset the bracket by winning a first best of 5, and then win another in order to come out on top. As the match begun, it was clear Chi-Rithy wanted to assert his dominance, and made quick work of Heero’s Evil Ryu with a 3-0 victory. The onslaught briefly stopped, as Heero won a game from the second set, but even he couldn’t stop Chi’s fierce Ken. The winner, CCG|Chi-Rithy.

Finally, Smash 4 crowned the night with a fantastic top 8 filled with underdogs. The top 3 featured two very well-known figures to Montreal’s Smash crowd: Boreal eSports|Ally (Mario) and Boreal eSports|Holy (Rob), two brothers with great achievements to their names. Filling the last spot was HoH_Venom, with a technical marvel of a Ryu and Captain Falcon. The three players brought much hype to the finals, with Ally taking it all in a very familiar final against Holy. Although we had great finals here, the real spectacle happened during the top 8, where players like Artryuu (Shulk), HoH_Darkwolf (Shulk), AoD_Time (Ness), M_Mindwolf (Pit) and wTT/wawasi had incredible runs throughout.

12059304_904030252966672_1499378122_o

The 4th the melee winners & 3rd Street Fighter winners.

The night also had its small share of drama. A bit of confusion arose when the issue of what the prize pots would be/should be. In the end, a total of 600$ went to Smash 4’s top 3, whereas Melee’s was of about 200$ and Street Fighter got 140$. This differed from the estimates given online prior to the event, causing a bit of a debacle online to know where the money went. Turns out the numbers online were only estimates (that much was written very clearly), but some players felt disappointed about the whole situation.

Despite the kinks here and there, the tournament went pretty smoothly. Matches were fantastic, fun could be felt through the room and pretty much everyone seemed to have a blast. It hasn’t been said when the next event will be held for now, but we hope to see much more Smash and Street Fighter in the coming months in Montreal. The Fighting Game Community has been growing in Montreal for the past year and we all hope it will continue to do so in the coming months! If you want your fix of either game, be sure to check out the Smash Loft on Facebook or the MTL Underground Hype for your dose of Street Fighter.

 

0 Comments

Leave a reply

Montreal Gaming 2016 ©

Le leader des esports au Quebec - #QuebecEsports - www.MontrealGaming.com

Log in with your credentials

Forgot your details?